Enfants présentant des troubles du langage écrit : baser son intervention orthophonique sur les données scientifiques récentes

Animé par : Anaïs DELEUZE, orthophoniste et chercheuse au laboratoire de recherche «communication et vieillissement » de Montréal – Dates : vendredi 04 et samedi 05 octobre 2019
FORMATION COMPLÈTE

Objectifs de la formation :

Enfants présentant des troubles du langage écrit : baser son intervention orthophonique sur les données scientifiques récentes

Nombreux sont les enfants rencontrés en orthophonie qui se trouvent aux prises à des difficultés primaires ou secondaires sur le plan du langage écrit. Cette situation freine leur accès autonome aux connaissances et affecte leurs chances de s’épanouir sur les plans professionnel, personnel et social. De plus, ces difficultés contribuent à ralentir le développement plus général de leur langage oral et notamment la construction de leur vocabulaire et de leurs connaissances sur le monde.

Le champ du langage écrit a fait l’objet de décennies de recherches et de découvertes portant sur les interactions entre le langage oral, le langage écrit et les autres fonctions cognitives, les bases neurodéveloppementales de la dyslexie-dysorthographie, ses critères diagnostiques, etc…

Des principes d’apprentissage efficaces et de prévention des difficultés sont également définis. Ainsi, il existe pour les orthophonistes de nombreuses ressources permettant de guider la compréhension de ces troubles et leur prise en charge rééducative.

 

Objectifs de la formation :

Cette formation vous propose de plonger dans cette littérature foisonnante et d’en tirer les éléments permettant de baser vos interventions. Les résultats des plus récentes revues de la littérature, méta-analyses et études seront présentés. Les principes d’intervention démontrés efficaces pour différents sous-domaines (ex : conscience phonémique, construction du lexique orthographique) seront détaillés.

 

Objectifs pédagogiques :

– Comprendre les modèles théoriques les plus récents du développement de la lecture et de l’orthographe

– Connaître les théories explicatives de la dyslexie et leurs assises scientifiques respectives

– Découvrir les données de la recherche concernant les modalités d’intervention efficaces auprès d’enfants présentant des difficultés d’apprentissage de la lecture


Programme :

Jour 1

Matin :

– Présentation des objectifs de la formation
– Qu’est-ce que lire ? : Cette partie présente les données les plus récentes concernant l’apprentissage de la lecture dans une langue alphabétique telle que le français, en s’attardant particulièrement sur le mécanisme de mise en lien entre formes phonologiques et orthographiques des mots ainsi que sur le mécanisme de spécialisation de l’Aire de la Forme Visuelle des mots par recyclage neuronal.
– Définition et critères diagnostiques de la dyslexie : cette partie propose un rappel des définitions internationales et des critères diagnostiques actuellement en vigueur concernant les troubles d’apprentissage de la lecture et de l’orthographe (DSM V, 2013 ; International Dyslexia Association, 2002 ; OMS, 2011).
– Théories explicatives de la dyslexie : état actuel de la recherche : cette partie présente les théories explicatives visuelles de la dyslexie les plus étudiées (dysfonctionnement magnocellulaire, stress visuel et déficit de l’empan visuo-attentionnel) ainsi que la théorie du déficit phonologique.

Après-midi :

– Le modèle à deux voies : un modèle approprié pour la dyslexie développementale ? : cette partie propose une analyse critique étayée par la recherche de l’utilisation du modèle à deux voies comme modèle interprétatif de l’apprentissage de la lecture et des habiletés et stratégies de lecture utilisées par le lecteur apprenant.
– Présentation du modèle de l’auto-apprentissage (Self-teaching hypothesis) : cette partie présente, en complément et alternative au modèle à deux voies, le modèle d’auto-apprentissage de la lecture. Les données issues de la recherche illustrant la pertinence du modèle sont détaillées.
– Interventions efficaces : résumé des principales métanalyses, revues de la littérature et cibles d’intervention dégagées
– Stratégies d’intervention efficaces : Conscience phonologique (particulièrement phonémique)

Jour 2

Matin :
– Stratégies d’intervention efficaces : correspondances graphèmes-phonèmes / construction du lexique orthographique / conscience morphologique (dérivationnelle)

Après-midi :
– Stratégies d’intervention efficaces : fluence en lecture / adaptation typographique et visuelle des textes/ exposition à l’écrit, lecture authentique et autonome
– Définition d’objectifs d’intervention individualisés et mesures des progrès

Moyens pédagogiques :

Présentation powerpoint, support écrit remis aux stagiaires, échanges actifs entre stagiaires et formatrice, démonstrations, ateliers pratiques.

Modalités de suivi de la formation : émargement par demi-journées.

Modalités d’évaluation de la formation : questionnaires pré-formation et de validation des acquis proposés par le formateur.

Questionnaire de satisfaction pour l’organisme.


Animé par : Anaïs DELEUZE, orthophoniste et chercheuse au laboratoire de recherche « communication et vieillissement » de Montréal
Dates : vendredi 04 et samedi 05 octobre 2019
Durée : 14h00
Horaire : 9h00- 12h30 et 14h00 – 17h30
Lieu : Hôtel Ibis La Terrasse, 35 place Massenet, 42000 Saint-Etienne
Niveau de connaissances
préalables requis : CCO (Certificat de Capacité Orthophoniste) ou tout autre titre admis en équivalence
Nbre de participants : 30 personnes
Droits d’inscription: 280 € à envoyer à l’ordre de SDOFOLi
Référente de la formation : Marie-Reine MOIROD-GOYET (mariereine.moirodgoyet@yahoo.fr)
Une demande d’agrément FIF PL est en cours.